Le nord de l´Espagne et du Portugal

Les Parcs et Jardins publics plus intéressants du le nord de l´Espagne et du Portugal

En 1772, le Marquis de Pombal, en tant que partie du processus de modernisation des institutions éducatives du Portugal, a décidé de creer un nouveau jardin botanique. L’endroit choisi a été un flanc de l’Université de Coimbra qu’on a parcelé et divisé en plate-bances étroits pour mieux étudier les plantes.


En 1807 on cultivait déjà plus de 400 espèces et était devenu l’institution la plus importante du pays dans son genre. La Grande Serre est restée la meilleure jusqu’à la création de La Estufa Caliente (le Four Chaud) à Lisbonne en 1975.


Le jardin a continué à s’agrandir et, à la fin du XIXe siècle, il a reçu du botanique de Melbourne (l’Australie) sa grande collection d’eucalyptus et son énorme Ficus macrophyla.


A cette même époque, les jardins botaniques ont été obligés d’ouvrir leurs portes au public. Coimbra, comme les autres, s’y adapte en créant une avenue de tilleuls et en installant des bancs et des fontaines mais, en conservant toujours l’esprit de vangarde avec lequel il fut crée par le Marquis de Pombal. De tout cela il reste les structures et les grands exemplaires, mais rien ne porte á croire que ce jardin fut pionner dans toute l’Europe.


Avec une grande partie du jardin fermé au public, on ne comprend pas comment une Université, celle de Coimbra en l’occurrence, veuille se justifier sous prétexte d’un manque d’argent pour laisser ainsi à l’abandon un jardin historique qui fut aussi bien le symbole de sa ville que celui du Portugal.

Información relacionada
Calçada Martin de Freitas. 3000-456 Coimbra.

Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.uc.pt/jardimbotanico
Teléfono: +351 239855233
Fax:
Información relacionada
200000 m2
Liste des palmiers et des cycadées trouvé dans ce jardin