Dypsis lutescens

ÉTAT GÉNÉRAL DES ESPÈCES

DESCRIPTION (ASPECT-GÉNÉRAL)

CULTURE

ÉTAT GÉNÉRAL DES ESPÈCES

Dypsis lutescens (H. Wendl.) Beentje & J. Dransf.
Areca, Palmier cane d'or.
Est de Madagascar.
Peu fréquente

DESCRIPTION (ASPECT-GÉNÉRAL)

Plusieurs troncs
Penné
Moins de 6 m.
Non
Moins de 6 m.
Oui
Moins de 15 cm.
Monoïques

CULTURE

- 2ºC
Fertiles
Rapide
Fort
Demi ombre
Bon
Basse
No
Basse
Facile
Moyenne

Avant connu comme Chrysalidocarpus lutescens, ce palmier est menacé d’extinction dans son habitat naturel, où il pousse pas loin de la mer, dans des zones boisées au sol sableux.

Il s'utilise depuis quelques décennies comme plante d’intérieur, même s’il est exigeant en humidité ambiante et requiert un bon niveau de lumière.

Il forme de nombreuses tiges vert argenté et des pétioles aux tons jaunâtres.

Sous les climats secs, il préfère des endroits à mi-ombre et protégés des vents forts. Ne prospère que sur les sols riches et humides, légèrement acides.

Il laisse tomber ses feuilles non fonctionnelles.

D'autres espèces de Dypsis moins utilisées mais tout aussi belles : Dypsis leptocheilos -remarquable par la couleur rougeatre du tomentum qui couvre son chapiteau et ses pétioles- Dypsis lastelliana - à la coloration plus intense mais à la croissance beaucoup plus lente-, Dypsis cabadae et Dypsis madagascariensis. Toutes ont des exigences de culture similaires.