Parajubaea torallyi torallyi

ÉTAT GÉNÉRAL DES ESPÈCES

DESCRIPTION (ASPECT-GÉNÉRAL)

CULTURE

ÉTAT GÉNÉRAL DES ESPÈCES

Parajubaea torallyi torallyi (Mart.) Burret
Très rare

DESCRIPTION (ASPECT-GÉNÉRAL)

Un tronc
Penné
Plus de 15 m.
Non
Plus de 10 m.
No
Moins de 50 cm.
Monoïques

CULTURE

-7ºC
Drainés
Rapide
Moyen
Plein soleil
Ne sont pas recommandées
Moyenne
No
Haute
Moyen
Basse

Ce robuste et magnifique palmier est l'espèce qui grandit de la manière la plus naturelle à plus haute altitude dans le monde entier. 

Il tient son nom scientifique de sa ressemblance ou proximité à son frère chilien, le Jubaea chilensis

Il apparaît dans des vallées interandines, sèches (avec des précipitations annuelles d'à peine 550 mm), jusqu'à 3400 mètres au-dessus du niveau de la mer. 

Récemment introduit dans les jardins du sud-ouest de l'Europe, il a prouvé être facile à cultiver et avoir une croissance rapide. Il craint l'inondation du sol et lorsqu'il est jeune, les vents forts. Il tolère le calcaire. 

La variété microcarpe n'atteint pas les mêmes dimensions (ni ses graines) que la var. torallyi, mais son adaptabilité et sa robustesse sont similaires. 

En danger d'extinction en raison de la destruction de son habitat naturel, ce palmier est source de multiples ressources pour les populations locales. Dans les rues, les jardins et les avenues, c'est un palmier idéal à planter en lignes.