Roystonea regia

ÉTAT GÉNÉRAL DES ESPÈCES

Palmier royal, Palmier royal de Cuba.

DESCRIPTION (ASPECT-GÉNÉRAL)

CULTURE

ÉTAT GÉNÉRAL DES ESPÈCES

Roystonea regia (Kunth) O. F. Cook
Palmier royal, Palmier royal de Cuba.
Cuba. Sud de Floride.
Peu fréquente

DESCRIPTION (ASPECT-GÉNÉRAL)

Un tronc
Penné
Plus de 15 m.
Non
Plus de 10 m.
Oui
Plus de 50 cm.
Monoïques

CULTURE

-2ºC
Drainés
Rapide
Fort
Plein soleil
Bon
Moyenne
No
Basse
Moyen
Moyenne

Le palmier royal pousse pas très loin de la mer, dans des zones tropicales avec de l’eau abondante et à faible altitude.

Uniquement dans les zones les plus chaudes du sud de l’Europe il peut être cultivé à l’extérieur, où il laisse tomber et remplace la totalité de ses feuilles chaque année.

Il s’agit d’un palmier impressionnant de par ses grandes dimensions et sous de bonnes conditions de culture sa croissance est très rapide.

Son tronc évoque des robustes colonnes de marbre gris, couronné d’un chapiteau et d’une cime aux grandes feuilles d’un vert intense.

Il aime la chaleur, les bons sols et l’eau en abondance, même s’il tolère les périodes de sécheresse lorsqu’il est établi.

Aux Caraïbes, c’est une plante très utile. Son tronc s’utilise pour faire des planches, ses feuilles pour les toitures et ses fruits (palmiches) pour le fourrage.